Haut Potentiel, ou douance intellectuelle, sont les termes officiels de l'expression populaire "précocité" ou encore "surdoué".

 

Une personne à Haut Potentiel (HP) a un mode de fonctionnement intellectuel particulier, généralement plus efficace et rapide que la moyenne, avec un Quotient Intellectuel (QI) supérieur à 130 (la moyenne étant de 100).

 

Elles sont très sensibles, perçoivent très bien leurs émotions et celles des autres, et peuvent facilement se mettre à la place de l’autre (voir une situation du point de vu de l’autre). Elles sont donc généralement hypersensibles et empathiques.

Qu'est-ce que le Haut Potentiel ?

 

Mythes

 

Tous les enfants précoces sont en réussite scolaire. C'est forcément un excellent élève

 

 

L'enfant HP est parfaitement autonome

 

 

 

C’est facile d’être à HP

 

 

 

Il y a peu d’enfants à HP

 

 

Il comprend et répond rapidement

 

 

 

Il est simplement en avance par rapport aux autres

 

 

 

 

Il est « surdoué », il réussit tout

 

 

 

Réalités

 

Si certains élèves HP vont bien et obtiennent de bons résultats, d’autres présentent des résultats moyens et d’autres encore sont en échec scolaire

 

Comme tous les enfants, il a besoin de soutien. Sa maturité intellectuelle piège souvent l’adulte qui naturellement le « vieillit » et lui demande des comportements inadéquats

 

Il n’est pas toujours facile de vivre en portant une différence, qu’elle soit visible ou non au premier abord. Cela peut engendrer de grandes souffrances et un sentiment d’incompréhension

 

Le phénomène concerne 5 % de la population (statistiquement 1 à 2 élèves par classe)

 

Face à certaines questions qui semblent simples, il peut être pris au dépourvu, ne pas comprendre le sens de la question et répondre parfois avec confusion et lenteur

 

Il n'est pas seulement en avance, il a un fonctionnement intellectuel différent par rapport aux autres, différence qu'il conserve tout au long de la vie. C'est pourquoi on préfère le terme « Haut Potentiel » [lien] à celui de « précocité »

 

1/ la supériorité intellectuelle de ces personnes ne se manifeste jamais dans tous les domaines

2/ elle peut ne pas se transformer en une réussite sociale et professionnelle

3/ elle fait de ces personnes des individus souvent plus fragiles qu’hyperperformants

 

Le choix des mots : « Haut Potentiel »

 

Le choix d’un terme qui rende compte de la réalité complexe des personnes à Haut Potentiel n’est pas sans poser de difficulté :

  • Le terme de « surdoué » sous-entend l’idée d’un don, ce qui a tendance à véhiculer l’image d’un individu à qui « tout réussit ».

  • Le terme « précoce » renvoie l’idée que l’enfant serait simplement en avance par rapport aux enfants du même âge et que ceux-ci finiraient par le rattraper. Ce terme aurait aussi pour conséquence d’induire que l’adulte « précoce » n’existerait pas.

 

Or, ceci est à l’opposé de la réalité :

  • Les forces du fonctionnement intellectuel de ces personnes ne se manifestent que rarement dans tous les domaines.

  • Elle peut ne pas se transformer en une réussite sociale et professionnelle.

  • Elle fait de ces personnes des individus souvent plus fragiles qu’hyper-performants.

 

Chez Happy HP, nous parlons donc de « Haut Potentiel », car ce terme semble rendre compte au mieux de la complexité de cette problématique. Cette expression renvoie l’idée :

  • de potentialités multiples, il n'y a pas qu'une seule forme d'intelligence, elle peut être  différente d’un individu à l’autre

  • du risque que ces potentiels ne soient pas développés si on n’apprend pas à les utiliser, à les connaitre et à en maîtriser les failles

  • ce sont les interactions entre des facteurs biologiques, psychiques, affectifs, familiaux, et environnementaux qui influenceront la manifestation et la bonne utilisation de ces potentialités.

 

 

Haut Potentiel et troubles d'apprentissage

 

Les troubles d’apprentissage peuvent tout autant toucher les enfants présentant un Haut Potentiel.

 

La présence chez l’enfant ou l’adulte d’un Haut Potentiel et d’un trouble d’apprentissage

complique le dépistage et rend les diagnostics beaucoup plus difficiles à poser.

 

 

Quelle est la différence entre trouble d’apprentissage et difficultés d’apprentissage ?

Un enfant peut avoir des « difficultés d’apprentissage » sans avoir un « trouble d’apprentissage ».

La différence entre difficultés et trouble :

 

  • La simple difficulté d’apprentissage est passagère, elle disparait quand on apporte de l’aide

à l’enfant.

  • Le trouble d’apprentissage est permanent dans le temps, il reste présent malgré les aides

mises en places pour l’enfant.

 

Toutefois, un dépistage précoce et la mise en place d'aides, d'aménagements et de suivis auprès

de l’enfant qui présente un trouble d’apprentissage sont des moyens efficaces et permettent de favoriser une évolution positive.

 

 

Le Trouble du Déficit d'Attention avec Haut Potentiel (TDAHP)

Le diagnostic de TDAHP est complexe : le Haut Potentiel peut longtemps masquer le Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H). De la même manière, le TDA/H peut géner l’expression des compétences et du Haut Potentiel. Ainsi, le diagnostic de TDAHP peut être tardif. Il y a ici un enjeu diagnostique, mais aussi affectif, thérapeutique et pédagogique.

Pour en savoir plus, cliquez ici !

 

 

Adresse

Email

  • Facebook Social Icon

Haut de page