Psychomotricité pour ADOLESCENTS

Qu'est-ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité est une discipline paramédicale prenant en compte la globalité de la personne. Elle considère que les fonctions motrices, l'état psychique mais aussi affectif et relationnel sont liés et interagissent les uns sur les autres. Le psychomotricien va essayer de permettre un meilleur équilibre psycho-corporel, à savoir permettre une plus grande conscience et maîtrise de son corps afin d'en faire un outil capable de s'exprimer et de communiquer. 

 

Quelles sont les domaines évalués en psychomotricité

Lors du bilan initial, il sera passé en revue l'ensemble des domaines composant les fonctions psychomotrices, à savoir : 

  • le tonus et réactions tonico-émotionnelles

  • la connaissance et l'intégration du schéma corporel

  • le développement moteur (motricité fine, coordinations, équilibres)

  • la latéralité

  • les praxies (adaptation des mouvements vers un but précis)

  • l'orientation et la structuration temporo-spatiale

  • le graphisme, et suivant l'âge de l'enfant, l'écriture

  • les fonctions attentionnelles

Cela permet de déterminer un profil psychomoteur, de voir quelles sont les compétences qui peuvent être un atout dans la vie de la personne. Mais aussi de déterminer si des difficultés psychomotrices sont présentes, afin d'orienter la prise en charge. 

Le Bilan :

Le bilan psychomoteur comprend un entretien avec les parents en présence de l'enfant, la passation, une restitution orale et une restitution écrite.

Le bilan psychomoteur a pour vocation d'évaluer l'ensemble des fonctions psychomotrices, afin de déterminer comment s'organise une personne dans son rapport avec son environnement (objets ou personnes). 

Pour cela le psychomotricien va évaluer à l'aide de différents tests et propositions les domaines suivants : 

- le tonus et réactions tonico-émotionnelles

- la connaissance et l'intégration du schéma corporel

- le développement moteur (motricité fine, coordinations, équilibres)

- la latéralité

- les praxies (adaptation des mouvements vers un but précis)

- l'orientation et la structuration temporo-spatiale

- le graphisme, et suivant l'âge de l'enfant, l'écriture

- les fonctions attentionnelles

L'ensemble des informations recueillies permettront de mieux cerner un éventuel trouble psychomoteur, afin de proposer, si cela est adapté, une rééducation en psychomotricité. 

 

Les Séances : 

Après la passation d'un bilan psychomoteur, un accompagnement en psychomotricité peut être proposé. Celui-ci sera orienté en fonction des résultats obtenus pendant le bilan. 

Quel est l'intérêt de la psychomotricité dans le cas du Haut Potentiel ?

 

Il est observé fréquemment un écart entre le développement intellectuel et le développement psychomoteur chez les hauts potentiels, lorsque cet écart est trop important, le trouble psychomoteur apparaît. 

Les difficultés les plus fréquentes relevées chez les hauts potentiels sont un décalage entre le fonctionnement intellectuel et la mise en place des compétences motrices, notamment en motricité fine. La compréhension intellectuelle étant très rapide, de la frustration apparaît lors des activités manuelles, qui peut entraîner le désintérêt de l'enfant des activités telles que le découpage, la manipulation de petits objets. Par la suite, ces compétences nécessaires dans la mise en place du graphisme et de l'écriture resteront difficilement mobilisables. L'enfant haut potentiel peut fréquemment développer une dysgraphie (trouble de l'écriture). 

L'enfant haut potentiel manque également de maîtrise de son corps. Il peut apparaître instable, agité, voir impulsif. Un travail autour de l'intégration du schéma corporel et sur son image du corps (façon dont le corps est vécu) peuvent l'aider à avoir un meilleur ancrage corporel. 

L'enfant haut potentiel a aussi une hypersensibilité émotionnelle importante. Il n'arrive pas à les sentir, les reconnaître, les identifier, les nommer. Apprendre à reconnaître la montée d'une émotion lui permettra ensuite de mieux l'anticiper, pour en parler et prendre de la distance. 

D'autres difficultés peuvent également apparaître, comme une maladresse sur le plan des coordinations et des soucis à mobiliser l'équilibre, des difficultés attentionnelles, visuo-spatiales, et un manque de stratégies dans le travail par exemple. 

Quels intérêts peut avoir la psychomotricité en cas de troubles d'apprentissage

 

  • L'écriture, 

  • Les mathématiques et la géométrie,

  • L'attention et la concentration, 

  • La mémoire,

  • Les difficultés d'organisation et la lenteur, 

  • Les difficultés de se repérer dans le temps et dans l'espace,

  • La peur ou l'angoisse de l'échec 

  • Le raisonnement, 

  • Le stress, le manque de confiance en soi, l'acceptation de l'effort,

  • L'hyperactivité,

  • L'inhibition,

  • etc ...

 

Tarifs

  • Bilan (0-18 ans) : 160 € (entretien initial, passation, restitution orale et écrite)

  • Séance 30 minutes : 32 €

  • Séance 45 minutes : 47 €

A noter : Une ordonnance du médecin généraliste d'ailleurs, avec la mention "Bilan psychomoteur avec séances si besoin"

Permanence : 

Tous les mardis et vendredis matins, Marie LOUIS, Psychomotricienne, vous reçoit pour des séances ou bilans sur RDV avec un tarif réduit, réservées aux personnes à faibles revenus (sur JUSTIFICATIF).

  • Bilan : 130 €  (au lieu de 160 €)

  • Séance 30 min : 27 € (au lieu de 32 €)

  • Séance 45 min : 42 € (au lieu de 47 €)

Adresse

Email

  • Facebook Social Icon

Haut de page